Musée virtuel du Canada
 

Les travailleurs de l’usine – histoire et rôles

Un travailleur japonais employé à l’usine hydraulique Horsefly
Un travailleur japonais employé à
l’usine hydraulique Horsefly
c. 1897. BC
Archives# D-07743.

Un document de 1920 détaillant les salaires et le travail des hommes à l’usine no 2 donne un bon aperçu du genre de travail effectué à l’usine no 3 (bâtie seulement trois ans plus tard), des travailleurs qui effectuaient le travail et du salaire qu’ils recevaient. Nous pouvons également apprendre combien il en coûtait par jour pour faire fonctionner l’usine.

Ces salaires illustrent également le racisme institutionnalisé qui faisait partie de non seulement l’industrie minière, mais de plusieurs industries à l’époque. Ces pratiques ont continué et elles ont poussé les travailleurs japonais à faire la grève en 1931 à cause de leurs salaires et des conditions dangereuses dans lesquelles ils devaient travailler. Même si les travailleurs blancs ont refusé de les appuyer lors du débrayage, qui a été de courte durée, la grève a toutefois permis d’améliorer les conditions de travail, mais n’a pas fait augmenter les salaires.

Les conditions de travail à l’usine étaient sales et bruyantes. Durant les cinquante années d’existence de l’usine, celle-ci est devenue de plus en plus automatisée et dans les années 1960, l’usine fonctionnait avec seulement sept hommes, accompagnés d’une équipe de mécaniciens, d’un contremaître et d’un estimateur. Par contre, cela ne voulait pas nécessairement dire que les machines étaient améliorées parce que l’usine nécessitait moins de travailleurs pour la faire fonctionner. Plusieurs des systèmes et des machines sont restés les mêmes durant l’existence de l’usine. En conséquence, plusieurs considéraient que l’usine était remplie d’antiquités et même des pièces de musée.

Below is the document detailing the wages and work of the men:

Classement (travail au niveau où le minerai était séparé et classé selon la taille lorsqu’il arrivait à l’usine en provenance de la mine)

3 Blancs 5.25 $ chacun total de 15.75 $ par jour
3 Japonais (patrons) 3.85 $ chacun total de 11.55 $ par jour
18 Japonais 3.60 $ chacun total de 64.80 $ par jour
3 Japonais (convoyeur) 3.60 $ chacun total de 10.80 $ par jour
Daily total for the section: 102.90 $

Gros rouleaux (machines dans lesquelles le gros minerai est brisé)

3 Blancs 5.25 $ chacun total de 15.75 $ par jour
Total quotidien pour la section: 15.75 $

Rouleaux intermédiaires (machines dans lesquelles le minerai est broyé en petits morceaux)

3 Blancs 5.25 $ chacun total de 15.75 $ par jour
Total quotidien pour la section: 15.75 $

Rouleaux fins (machines dans lesquelles le minerai est finement broyé)

3 Blancs 5.25 $ chacun total de 15.75 $ par jour
Total quotidien pour la section: 15.75 $

Étage des cribles (les cribleurs qui séparaient le minerai des matières étrangères comme
6 Blancs 5.50 $ chacun total de 33.00 $ par jour
Total quotidien pour la section: 33.00 $

Séparation des minéraux (cellules de flottation par mousse)

6 Blancs 5.50 $ chacun total de 33.00 $ par jour
7 Japonais (bennes) 3.60 $ chacun total de 25.20 $ par jour
Total quotidien pour la section: 58.20 $

Étage des broyeurs à rouleaux (broyage fin et mélange du minerai avec l’eau)

9 Blancs 5.25 $ chacun total de 47.25 $ par jour
Total quotidien pour la section: 47.25 $

Échantillonneurs (sélection et préparation d’échantillons de minerai pour tester le niveau de minéraux)

3 Blancs 3.60 $ chacun total de 10.80 $ par jour
1 Blanc (meuleur) 3.70 $ chacun total de 3.70 $ par jour
Total quotidien pour la section: 14.50 $

Superviseurs

1 contremaître Blanc 9.58 $ chacun total de 9.58 $ par jour
1 contremaître Japonais 5.15 $ chacun total de 5.15 $ par jour
3 contremaîtres blancs de quart 6.50 $ chacun total de 19.50 $ par jour
1 contremaître blanc de réparation 6.25 $ chacun total de 6.25 $ par jour
Total quotidien pour la section: 40.48 $

Mécaniciens

11 réparateurs blancs            5.50 $ chacun total de 60.50 $ par jour
7 réparateurs japonais            3.70 $ chacun total de 25.90 $ par jour
1 huileur blanc            5.25 $ chacun total de 5.25 $ par jour
Total quotidien pour la section: 91.65 $

TOTAL QUOTIDIEN POUR L’USINE no 2 en 1920 :     435,23



Célébration du 1er mai à Britannia Beach. v. 1930. BCMM: 984.79.26 Un travailleur debout sur l'usine à moitié construite. 1922. BCMM: 13489. L'usine en construction. 1922. BCMM: 13505. Une famille à Britannia Beach. v. 1930. BCMM: 11828. Visite du Très Honorable George Freeman Thomas, plus tard Freeman-Thomas, 1er Marquis de Willingdon, Gouverneur général du Canada, à Britannia Beach. v. 1929. BCMM: 12314. Un travailleur debout sur l'usine à moitié construite. 1922. BCMM: 13489.